Configsmatnet : la borne Dragon Ball Fighterz de Tonioz

Quand on pense borne d’arcade, on pense souvent retro gaming et émulation. C’est dans cette optique qu’Antoine, professionnel du genre, s’est façonné la sienne. Le PC qu’elle intègre parvenant à faire tourner DBFZ très correctement, le projet a changé pour marier moderne et vintage ! Du bel ouvrage que nous fait découvrir un peu plus Tonioz.

Nom : Antoine / ABGS

Pseudo : ToniozLeOuf

Utilisation du PC : Émulation arcade et salon

Setup :

✓ Processeur Intel Core I5 6600
Ventirad Cooler Master Hyper TX3i
✓ Carte mère Gygabyte GA-H270-Gaming3
Barrette mémoire DDR4 G.Skill Aegis DDR4 2 x 4 Go 2400 MHz CAS 15
SSD Kingston A400 120 Go
✓ Carte graphique Gigabyte GTX 1050 Ti Windforce OC Edition 4G
Ventilateur Corsair AF120
Alimentation Cooler Master G650M
Seagate Internal HDD 5 To
✓ Écran Iiyama E2483HS-B1
✓ Windows 10

Meuble :
Kit Borne d’arcade Euro
✓ Boutons Lumineux Seimitsu PSL-30N-5W2
✓ Joystick lumineux Small Cab
✓ Encodeur Joystick-boutons Xin-mo USB 2 joueurs
✓ Prise USB Encastrable Neutrik en façade

Déco :
✓ PVC de sol Micro-gaufré
✓ Profilés aluminium
✓ Peinture Bombe noir+ vernis pour les parties métalliques
✓ Peinture bois noir acrylique haute résistance
✓ Finition des champs avec du T-Molding noir à effet cuir

Système de jeu :
✓ Hyperspin System US 180 Systems

Logiciels :
✓ X360CE
✓ Steam
✓ Hyperspin

Éclairage :
✓ Profilés aluminium avec opacifiants
✓ Ruban Professionnel 3528 – 120 leds/m – 5 mètres bleu anti-éclaboussure (IP65) rose et bleu
✓ Réglette LED 30cm 220v avec filtres bleu et rose pour le rétroéclairage de la marque.

Panneau arrière :
✓ Port HDMI Neutrik encastrable
✓ Bloc alimentation avec fusible et interrupteur
✓ Bouton Sanwa OBSF-30
✓ Amplificateur Lepi 2x80w
✓ Enceintes 3 voies Pioneer de voiture

Impressions 3D sur Dagoma Neva en PLA des plaques, ports encastrables et supports de boutons joueurs1 et 2 avec finition en résine.

Antoine :

Je conçois et développe des bornes arcades et consoles de jeux à la carte et je voulais partir sur un modèle de borne euro avec un Hyperspin conséquent destiné à l’émulation et pourquoi pas aux jeux récents. Je suis donc parti sur une base de kit bois.

Pour la partie pc, l’émulation en générale n’est pas très gourmande mais avec cette config neuve et solide, la Wii tourne facilement en 1080p 🙂

J’ai donc testé avec mon compte Steam et un programme d’encodage pour mon panel et surprise Dragon Ball Fighter Z tourne impec en élevé !

La borne fonctionne en Wifi et bluetooth et dispose d’un Y HDMI interne avec sortie sur la face arrière du meuble pour pouvoir jouer sur un autre écran, par exemple la TV du salon. On peut donc aisément brancher en façade sa manette (ou clavier souris) ou en bluetooth et profiter du contenu de la borne sur sa TV en cas de grosse fatigue ou pour jouer aux jeux non destinés à l’arcade.

Pourquoi avoir choisi ces composants et périphs en particulier et même les marques desdits composants :

Construire une borne comme celle-ci engendre de gros frais. Le rapport qualité prix est donc à prendre en compte. Un PC surpuissant n’est pas nécessaire, du moins pas pour celle-ci, mais le produit doit durer des décennies et ne donc doit pas être malmené, surchauffé, etc.

Idem pour la partie PC. Je me suis donc renseigné sur le sujet et ai comparé les avis pour arriver à cette config finale.
Pour la RAM, j’utilise au quotidien de la G.Skill c’est donc avant tout une histoire de cœur 🙂
Pour la ventilation du processeur et l’alimentation, j’ai privilégié le rapport qualité/prix au regard de la puissance dont j’avais besoin : je me suis orienté vers Cooler Master – je dispose personnellement d’un boitier HAF X et d’autres pièces de la même marque ; j’en suis satisfait donc je ne change pas de crèmerie 🙂

Pour le panel il me fallait quelque chose de très solide et qui claque. Là on touche le top 🙂
Pour les boutons j’ai choisi des Seimitsu qui équipent généralement des bornes HD. Ils sont prévus pour résister aux joueurs Japonais, du solide !
Même chose pour les prises Neutrik qui équipent généralement le matos de spectacle audiovisuel.
L’encodeur USB est basique mais est quasiment détecté instantanément sur tout matériel, très pratique !

L’écran que j’utilise présente peu d’encombrement, dispose d’un vissage VESA et la qualité de lacolorimétrie et le taux de réponse du Prolite sont vraiment bonnes pour le prix.

Comment avez-vous pensé et conçu le meuble ? Quelles méthode(s) de fabrication ?

J’avais déjà travaillé un même modèle de kit bois en MDF mais celui-ci n’intégrait qu’un System d’arcade classique avec monnayeur. Il était destiné au public donc exit l’émulation. J’avais plus travaillé le coté renfort.

Appréciant ce modèle euro (comme dans le temps) et notamment sa robustesse je suis reparti sur ce kit.

Voilà comment je m’y suis pris :

1- Époussetage et nettoyage
2- Peinture de toutes les pièces ne recevant pas de déco. Triple couche.
3- Séchage
4- Colle des adhésifs pour sol pvc de sol micro-gaufré) avec double encollage. Le double encollage permet de faire glisser le Stickers. Ensuite découpe propre, ébavure.
5- Séchage
6- Assemblage des éléments, sauf le panel et les 2 trappes arrières. Pendant le séchage je fais tous les joints internes du bas du caissons ainsi qu’autour des vitres pour réduire les vibrations au silicone de bâtiment !
7- Peinture à la peinture noire en bombe après nettoyage dégraissage des profilés aluminium décoratifs, des protections pour led, + un tas de couches de vernis en finition.
8- Design et impression 3D en PLA. Ponçage des éléments et peinture + vernis pour les Neutriks et résine + ponçage pour le reste.
9- Câblage. J’ai choisi de tout centraliser sous le panel afin de n’avoir qu’un seul fil électrique (12v/5v/gnd) pour l’alimentation du PC. Tout est facilement repérable, et démontable. J’aime quand c’est lisible :p
10- Assemblage des bandeaux Led dans les réglettes + verre opaque. -On viens déposer un filet de silicone sur le rainurage du T-Molding puis on l’insère en force dans sa rainure.
11- -Puis phase finale on vérifie tous les câblages on visse le panel, on prie et on allume 🙂

Sur la trappe du haut, j’ai un extracteur régulé par la carte mère et un vérin hydraulique pour ne pas se la prendre sur le coin du nez : le MDF c est lourd, je sais de quoi je parle, surtout avec 3 couches de grosse peinture noir ^^. Sur la trappe du bas, j’ai épuré en perçant les rivets une vielle carcasse ATX. Je l’ai ensuite fixé connecteur vers le bas de façon à ce que l’arrière de la carcasse serve de poignée. Le tout bascule via charnière piano.

La suite, c’est un pc classique (sic). Il faut juste configurer en fonction du système choisi et Internet et les forums regorgent de possibilités 😉

Idem pour la déco de la borne :

Après un passage sur le Net, il y a un travail de dessin à effectuer, suivi d’une vectorisation sur Illustrator et enfin travail à l’échelle 1 sur photoshop pour la colorisation, les retouches et les textures.

Pour le choix des couleurs, il fallait rester dans les tons que je pourrais retrouver en Led et boutons. J’ai donc joué avec les couleurs d’origine du manga qui offrent déjà pas mal de choix ! Il m’a fallu beaucoup d’essais pour trouver les bons tons, et garder un effet de vitesse, de dynamisme avec des filtres styles manga.

Qu’est-ce qui vous ferait rêver (en ajout) pour cette config ?

Sur cette configuration, avec un budget plus conséquent, j’urais surement fait le choix de mettre plus en valeur le pc, notamment en vitrant la face avant sous le panel.
J’aurais aussi ajouté 2 boutons de plus par joueurs sur le panel, 2 sur chaque flanc pour les flippers, 2 dolphin bar avec des flingues Wiimote imprimés en 3d.

Niveau système, je serais parti sur un Hyperspin 16 To (2x8To Raid 0).

Pour le faire tourner et bien un PC de la mort avec une grosse configuration et du watercooling avec liquide bleu et rose bien entendu !

J’aurais aussi surement imprimé en 3D des supports pour disques et pourquoi pas gravé au laser les plexis des dissipateurs ou les plaques de protections. Je suis membre d’un fablab, ce n’est pas si compliqué de trouver un laser !
J’aurais au passage fait des découpes pour les radiateurs sur l’arrière avec leur rétroéclairage dédié. Et pour garder un bon flux d’air dans le caisson, l’ajout de 2 ventilations en bas pour injecter l’air et pour l’extraire aurait été du plus bel effet.
Allez, tant qu’on y est, un bon écran 24″ 4k pour pouvoir jouer à la GameCube :p

Comment en es-tu venu à cette passion qui est devenue ton travail ?

J’ai eu la chance de baigner dans l’informatique tout jeune grâce à une petite boutique de village. J’ai connu les débuts d’internet et était assez débrouillard en info. Par la suite je me suis orienté vers des études d’électroniques qui, à mon grand regret, n’avaient vraiment rien à voir avec ce à quoi je m’attendais. J’ai fui le système scolaire et j’ai attaqué la cuisine à 16 ans sans vraiment lâcher mon côté geek et gamer ! 17 ans plus tard après avoir joué les globes trotter de la cuisine, j’étais revenu dans mon village.

En découvrant les Rapsberry, j’ai fait mon premier pad arcade avec émulateur intégré. Par la suite, j’ai eu envie de réaliser la même chose en portable et j’ai donc eu besoins de pièces imprimés en 3D. Je me suis donc renseigné sur les FABLAB locaux et j’ai débarqué avec mon pad, mes fichier 3D et mes idées à Berrylab 36, le fablab de Chateauroux.

Sur place, je suis tombé sur une super équipe de sorciers qui m’ont convaincu qu’avec ce que je savais faire il était dommage de continuer la cuisine et qu’il fallait monter ma startup. J’ai investi dans une imprimante 3D Dagoma à monter soi-même et j’ai perfectionné ma modélisation 3d, mon photoshop, mon électronique, mon codage etc. afin de pouvoir être à même de développer mes machines. J’ai par la suite quitté mon travail et crée mon entreprise ABGS (Antoine Barraud Geek Solution).

Je fabrique maintenant des Retrobox en série, un émulateur/mediaplayer de salon destiné aux particulier et fonctionnant sur system open source. Je produis aussi des bartops (bornes d’arcade de comptoir) destiné principalement aux professionnels ou aux particuliers souhaitant des machines ultra-robustes. Enfin je construis des bornes gros gabarit à la carte. Des modèles uniques ou non, pour tous.

Un petit mot sur Materiel.net

J’ai acheté mon premier PC en ligne chez Materiel.net il y a longtemps et j’en suis à mon troisième (je les monte tout seul maintenant 😉 ). Je n’ai jamais eu de problème.
Du coup, pour mes bornes, je ne cherche pas plus loin : les prix sont bons et en cas de souci, nul doute que vous serez à mon écoute.

  • jian khan

    Boutons trop près du stick et de l’écran.
    Pas de palm rest.

    C’est bien beau, mais c’est pas ça…

  • Lea Tour

    C’est du très beau boulot. De plus, je suis une grande fan de « Dragon Ball Z ». Il faut dire que tu débordes d’imagination. J’aurais aimé avoir un ordinateur comme ça.