Faites le test : Boitier PC NZXT S340 Elite par Noé

Vous avez acheté un produit sur Materiel.net et vous avez envie de partager votre expérience ? Vous faites bien, Matblog vous donne la parole. Noé, client Materiel.net, s’en est saisi suite à son achat d’une configuration complète qu’il a monté lui-même et nous livre ses impressions sur le boîtier PC NZXT S340 Elite Noir.

Vous souhaitez faire comme Noé ? Envoyez-nous par mail à blog@materiel.net votre numéro de commande Materiel.net. Régulièrement, nous solliciterons parmi les volontaires des testeurs que nous accompagnerons pour finaliser l’article.

Le test de Noé

Présentation

Je suis un joueur PC depuis de nombreuses années, mais je n’avais jamais monté ma propre tour. J’ai voulu me lancer dans cette aventure pour des raisons budgétaires (évidemment), mais aussi comme une sorte de défi personnel.

Pourquoi ce choix

Cliquez pour zoomer

Je voulais un boîtier à poser sur mon bureau avec une paroi en verre trempé, pas juste une fenêtre. C’est plus classe côté matériau et plus visible puisque cela prend toute la paroi. Et quitte à poser ma tour sur mon bureau, autant profiter de mes composants ! L’enjeu était ici de faire une config qui alliait design et performance avec le moins de câbles possibles.

Le S340 Elite s’est imposé !

Il s’agit d’un boîtier dit « moyen » qui peut accueillir une carte mère ATX, 3 disques de 3,5″ et 3 autres de 2,5″ (dont un le long de la vitre). La taille maxi de la carte graphique peut atteindre 364 mm si on n’installe pas de watercooling et le ventirad peut avoir une hauteur de 161 mm maximum.
Deux ventilateurs sont fournis (120 mm chaque) ainsi qu’un grand filtre anti-poussière pour la façade. Celle-ci peut d’ailleurs accueillir jusqu’à deux ventilateurs de 140 mm.
A côté de cela, on retrouve un système de cable management bien pensé ainsi qu’un emplacement pour l’alimentation qui est masqué afin d’obtenir un résultat propre. Les baies de 3,5” sont d’ailleurs placées à côté pour être invisibles.

Cliquez pour zoomer

Design

Ce qui m’a plu est sa sobriété sur la façade avant puisque seul un « NZXT » est inscrit en noir en bas. Sa vitre en verre trempé apporte aussi beaucoup au design, de même que l’alimentation cachée en bas du boîtier.
Je voulais me faire une configuration sans câbles apparents, donc c’était parfait !

Les finitions sont plus qu’acceptables avec des matériaux adaptés. On se parle ici de plastique mais qui semblent d’une bonne qualité en étant plutôt épais et renforcés. Pour l’insonorisation à proprement parler, je ne pense pas qu’il s’agisse du plus silencieux sur le marché car rien n’est fait en ce sens (pas de mousses ou autre). Ce n’est pas la rolls des boîtiers, mais on reste sur un prix de moyenne gamme, je m’attendais à moins bien pour être honnête.

Utilisation

Cliquez pour zoomer

Comme dit précédemment, c’était la première tour que j’assemblais moi-même et cela s’est fait sans soucis particuliers. Celle-ci est constituée d’un processeur Intel i7 7700K, une carte mère Asus Strix avec une carte graphique Asus Strix 1070 (rétro-éclairage synchronisé + performance), et un watercooling Corsair. Le but affiché est la performance, le design et un budget maîtrisé via des achats lors de promotions !

Des passe-câbles sont bien répartis à l’arrière et plusieurs points d’ancrage sont présents pour des serre-câbles. Je n’ai pas eu à me plaindre sur ce point-là !
Pour le reste du cable management, des emplacements sont prévus pour faire passer les câbles autour de la carte mère pour un résultat propre. Au final les seuls vraiment visibles dans ma tour sont ceux de mon watercooling et l’alimentation de ma carte graphique, c’est tout ! Pas de câble SATA non plus car je n’ai qu’un SSD au format M.2, branché en PCI-Express.

Installer l’alimentation peut être compliqué car l’espace dédié aux câbles est vraiment restreint. Que vous optiez pour une alimentation classique ou une alimentation modulaire comme la mienne, pensez à brancher vos câbles avant de la fixer au S340 Elite, sinon il faudra la démonter.

Le boîtier isole bien en termes de bruit, même si j’entends le souffle de mon watercooling. Ce n’est pas une surprise non plus, je m’y attendais. De plus le boîtier est posé juste à côté de moi !

Ergonomie

Comme je le disais, le cable management est excellent sur ce boîtier, mais ce ne sont pas ses seuls atouts.
J’ai particulièrement apprécié la connectique disponible en façade qui est extrêmement fournie : 2 ports USB 2.0, 2 ports USB 3.0, double jack et un port HDMI !

J’utilise beaucoup ce dernier quand je veux exporter l’image sur ma télévision pour jouer à la manette, mais pour ceux qui ont un casque de réalité virtuelle, ce doit être particulièrement utile et ergonomique. Le S340 Elite est d’ailleurs livré avec un support de câble magnétique qui peut servir de repose casque.
Je ne l’utilise pas car il est franchement moche et je voulais un ensemble sobre.

Cliquez pour zoomer.

Au niveau upgrade ce sera simple pour tout ce qui est disques durs vu que je n’utilise actuellement aucun des emplacements prévus. J’ai également quelques lignes PCI-E inutilisées donc pas de soucis. Après, je n’ai pas prévu de faire d’upgrade (déjà parce que je n’ai pas envie de refaire tout mon cable management !)

Verdict

Si je devais reprendre un boîtier aujourd’hui, la question ne se pose pas : je repars sur le même !
Il s’agit d’un boîtier mainstream qui permet d’installer plusieurs DD, un watercooling si nécessaire, de grandes cartes graphiques… il convient à toutes les utilisations !

Cependant, attention ! On se fait très vite à sa paroi en verre trempé et on finit par accorder une grande importance au design des composants en plus des performances !

Pour l’instant, rien ne m’a déplu dans cet achat donc c’est un test 100% positif !

  • Hugo Chevalier

    100€ pour un boitier, ça commence à faire… Un jour peut-être, si mon budget me le permet