fbpx

Impression 3D : Tous sur le pont !

Nous vous le répétons régulièrement, l’impression 3D ne cessent de progresser grâce notamment aux nombreux professionnels qui se servent des différentes technologies existantes. Mieux, certains en inventent pour parvenir à leurs fins et dépasser les limites. De la R&D tous azimuts qui débouchent parfois sur des réalisations bien concrètes elles. C’est le cas du pont pour piéton du situé parc Castilla-La Mancha à Alcobendas (Espagne).

pont

Dans le grand public, l’une des limites des imprimantes 3D est la taille d’impression possible. Nous le précisons sur chacune de nos fiches, les imprimantes que nous vous proposons ont un volume utile de fabrication bien précis.
Dans l’industrie, c’est le même principe mais les échelles sont différentes ! C’est ainsi que depuis le 14 décembre dernier, les promeneurs du parc Castilla-La Mancha à Alcobendas, près de Madrid, franchissent un pont entièrement imprimé en 3D. Une première pour ce type d’objet et une première pour la technologie employée.

12m de long, 1,75m de large, l’œuvre est signée par l’IAAC (Institue Advanced Architecture of Catalonia) qui s’est notamment appuyée sur l’imprimante 3D XXL D-Shape inventée par Enrico Dini, fondateur d’une société baptisée Monolite UK. Un modèle capable, théoriquement, de donner corps à des bâtiments de 2 étages avec des matériaux donnant l’aspect du marbre.

C’est d’ailleurs l’une des autres particularités de ce pont catalan : le design de l’ouvrage a été pensé pour parfaitement s’intégrer au parc avec un style proche de la nature et de ce que pouvait proposer des grands noms de l’architecture espagnole comme Gaudi.

Plus d’informations sur le site de l’IAAC