Intel-AMD : une alliance contre NVIDIA ?

Les deux fondeurs enterrent la hache de guerre pour détrôner le spécialiste des cartes graphiques. Intel a profité des spots du CES pour mettre en lumière son Multi-chip Module (MCM) exploitant un Core Coffee Lake-H et une GPU VEGA. Une alliance contre nature ou la première étape dans une nouvelle stratégie d’Intel ?

Las Vegas est connu pour ses mariages express et peu onéreux. Cette ville est aussi connue pour sa grand-messe du CES. Il est donc logique qu’Intel et AMD aient décidé d’annoncer leur noce lors du Consumer Electronics Show qui se tient à Las Vegas.

Une union de raison et un aveu d’échec pour Intel. Le fondeur californien a plus d’une fois tenté de concurrencer AMD et NVIDIA sur le marché des puces graphiques haut de gamme. Peine perdue. D’où cette alliance contre nature : des puces Intel intégrant un circuit graphique de son rival, à la place de sa puce HD Graphics.

En guise de dot, Intel récupère aussi Raja Koduri qui était jusqu’à présent en charge de la division… Radeon Technology Group d’AMD.

Full HD

Concernant les caractéristiques techniques, cette nouvelle famille de cinq processeurs s’appuie sur l’architecture Kaby Lake, soit celle de la 7e génération. Ils intègrent 4 cœurs avec gestion de l’Hyperthreading pour un total de 8 threads accessibles par le système.

La partie graphique sera assurée par la Radeon RX Vega M GH et la Radeon RX Vega M GL avec, respectivement 1536 unités de calcul et 1280 unités. La fréquence de fonctionnement sera de 1190 MHz au maximum sur la GH et de 1011 MHz pour la seconde. Avec 4 Go de mémoire HBM2 (High Bandwidth Memory 2), elles permettront de jouer en Full HD par exemple.

Intel s’appuie aussi sur la technologie EMIB (Embedded Multi-Die Interconnect Bridge). Elle permet de combiner plusieurs architectures sur un même package. À la clé, des châssis plus rapides et plus fins. Sans pour autant être bruyants à cause d’un ventilateur tournant à plein régime pour évacuer la chaleur. Une gageure ?

L’association entre les deux fondeurs permet de concevoir des PC portables suffisamment performants pour offrir une bonne expérience en matière de jeu vidéo.

Sur le papier, de telles caractéristiques pourraient séduire les amateurs de jeu vidéo qui ne souhaiteraient pas un PC portable hors de prix. L’union entre la puce Intel et la carte graphique d’AMD permet en effet de bénéficier d’une expérience utilisateur suffisamment correcte pour des usages classiques, mais aussi et surtout pour le jeu vidéo et la VR.

NUC et HP

Mais pour l’instant, cet objectif n’est pas atteint. Le premier ordinateur portable à les intégrer est le HP Spectre x360 qui coûte 1500 €. À ce prix-là, vous bénéficiez d’un écran de 15,6 pouces avec une résolution 4K, soit 3 840 x 2 160 pixels, et protégé avec un verre Corning Gorilla Glass.

Deux mini-PC NUC d’Intel intégreront cette nouvelle combinaison. (Credit: Intel Corporation)

Les deux autres machines à disposer de ce duo apparaissent sont un peu moins sexy. Il s’agit de deux NUC d’Intel, le NUC8i7HVK et le NUC8i7HNK. Présentés il y a quelques années, les « Next Unit of Computing » sont des PC complets et compacts (dont Materiel.net vous propose sa propre version, les Nucleus).

Ils mesurent 22 cm de long x 14 cm de profondeur x 4 cm de hauteur. Sous le capot, le premier aura un i7-8809G et le second un 8505G, et donc respectivement une Vega M GH complète avec ses 24 CU et le second la Vega GL possédant 20 CU. Ils disposeront de six ports USB 3.0, de trois prises USB Type-C dont deux compatibles Thunderbolt 3 (pour connecter des cartes graphiques externes par exemple) et de quatre sorties vidéo (2 HDMI et deux Mini DisplayPort).

Pour l’instant, aucune date de commercialisation n’a été précisée même si le printemps est évoqué.

Pour Intel, cette annonce est une occasion supplémentaire de rivaliser avec NVIDIA dans le haut de gamme. Peut-être en proposant à long terme ses propres GPU en s’appuyant sur l’expérience de Raja Koduri (qui avait travaillé aussi chez Apple). Mais sans AMD ?

  • MrVaykadji

    J’ai rien compris à la charte i5/i7 8e génération, je vois « hd 630 », donc ils ne remplacent pas leurs chipsets graphiques par des chipsets AMD, ils font juste de la colloc’ ensemble. Du coup, ça change quoi par rapport à d’habitude?

    • Je ne sais pas si j’ai bien compris votre question mais seuls 5 CPU partagent la partie graphique avec AMD (tableau de droite). Mais pour ces références, c’est un vrai changement !