Noblechairs : « Nous ne mettons pas seulement un logo sur nos sièges »

Au mois de mai, les European Hardware Awards (récompenses décernées par des sites de presse spécialisés) distinguaient Noblechairs et sa gamme EPIC comme « meilleur fauteuil gaming de l’année ». Une récompense méritée pour la marque allemande qui, depuis, a lancé sa gamme Epic. Mais, comme ses concurrents, elle fait face à certains doutes et critiques tant sur le rapport qualité/prix que sur la différenciation avec ses homologues. Nous avons voulu en savoir plus en interrogeant Jonas Bollack, chef produit, qui nous répond avec franchise.

Q : Vous avez été récompensés par le European Hardware Awards 2017 du meilleur fauteuil gaming pour les EPIC. Qu’est-ce que cela représente sachant que la catégorie est jeune et les acteurs pas si nombreux ?

JB : Nous sommes bien sûr très fiers d’avoir reçu cette distinction pour le premier modèle que nous avons lancé ! Avant le lancement, cela nous a pris du temps pour ajuster, tester et corriger ce qui est aujourd’hui l’EPIC que l’on connaît. Cela fait donc du bien d’être récompensé pour ce travail.
Cela renforce également notre stratégie qui part du constat que les utilisateurs informatique qui ont un matériel de premier choix cherchent la même chose quand il s’agit d’acheter un fauteuil.

Jonas Bollack, chef produit chez Noblechairs.

Q : Le fauteuil est devenu un périphérique informatique à part entière. Comment l’expliquez-vous ?

JB : Il y a plusieurs raisons à cela. D’un côté, les gens ont compris qu’investir dans quelque chose sur lequel vous êtes assis des heures entières chaque jour est un bon investissement pour son propre confort et sa santé.
De l’autre, la population des joueurs a « grandi » et ils veulent une configuration complète et adaptée à leur usage.

Je crois également qu’avec l’abaissement du rythme de renouvellement du matériel (il y a peu de gains à refaire sa configuration tous les ans contrairement à ce qui se passait il y a une dizaine d’années), les produits complémentaires à un PC gamer se sont faits leur place et beaucoup de joueurs s’y sont mis.

Q : De nombreux internautes pensent qu’il y a peu de différence entre la structure des fauteuils de marques premium comme la vôtre et certaines références des enseignes de mobilier (ne voyant que les finitions en différence) ? Que pouvez-vous leur répondre ?

JB : Comparé un fauteuil gamer à un fauteuil « normal » n’a pas vraiment de sens car tout dépend des références que l’on prend en compte. Il y a en fait deux types de fauteuils gaming : les moins chers, conçus en bois (ce que nous ne faisons ni ne ferons pas), et les plus dispendieux, articulés autour d’une structure en métal et de la mousse de qualité.

Mais même entre ces deux types, il peut y avoir de grandes différences de qualité et elles ne sont pas toujours visibles au premier coup d’œil, surtout quand on recherche sur le Web. Et cet écart de qualité ne concerne pas que le châssis ou l’assise : les roulettes, la base ou encore le système pneumatique peuvent être concernés.

Q : Pour certains, tout ou presque sort de quelques usines… Où fabriquez-vous les pièces et systèmes de vos fauteuils ?

JB : Bien sûr le marché des fournisseurs chinois est très important et il y a de nombreuses usines qui sortent des produits à l’apparence similaire. Mais la qualité finale peut s’avérer très différente en fonction de l’expérience de leurs équipes, de leur contrôle qualité, de l’équipement dont ils disposent, etc.

Mais le plus important n’est pas l’usine que vous choisissez, ce sont les exigences que vous imposez à la fabrication. Pour nous, le but n’est pas d’aller au moins cher.

Cliquez pour zoomer

Q : Pour vous distinguer, quel(s) système(s) exclusif(s) proposez-vous ?

JB : Nous nous préoccupons d’abord de la qualité des matériaux qui doivent être durables, confortables et agréables. C’est ce qui rend les Noblechairs spéciales.
Nous ne mettons pas seulement un logo sur nos sièges. Nous avons agi sur tous nos partenaires qui réalisent des éléments du fauteuil pour nous et avons clairement défini des process de fabrication pour limiter les facteurs d’erreur (principalement en remplaçant le travail manuel par des machines) afin de maintenir un haut degré de qualité.

Parmi les spécificités qui distinguent Noblechairs, on peut citer les soudures réalisées par des robots, la mousse travaillée autour de la structure métallique, l’emploi de machines à couture japonaises, la coupe des matériaux à la machine, la certification DIN 1335 1/2 (dimensions et aspect de sécurité du fauteuil), la couverture de cuir de qualité…

Q : Quels sont vos prochains axes d’amélioration ?

JB : Notre nouvelle série ICON inaugure déjà certains changements.
La structure en aluminium est encore plus robuste et le poids maximum supporté est désormais de 150 kg. Le cadre interne a été également amélioré pour une assise plus douce mais la même pérennité.
Le design des accoudoirs a lui aussi changé avec une finition chrome foncé sur les parties métalliques.

Q : Combien de personnes travaillent sur les fauteuils gaming ?

JB : Nous avons actuellement une équipe de 10 personnes à temps plein pour tout ce qui concerne Noblechairs, des produits aux réseaux sociaux en passant par le marketing ou encore le commerce. Il y a des gens à Berlin, d’autres à Taïwan et aussi des partenaires et prestataires.

Le tout dernier modèle Noblechairs, l’Icon.

Q : Le temps passé devant l’ordinateur peut nuire aux yeux mais aussi au dos. Comment travaillez-vous sur le sujet ?

JB : Si vous vous êtes déjà assis sur un de nos fauteuils, vous avez dû noter qu’ils sont plus fermes que ceux de nos concurrents. Il y a deux raisons à cela : premièrement, si un fauteuil est trop mou, ce n’est pas bon du tout pour votre dos. Deuxièmement, cette fermeté fait que les fauteuils Noblechairs conservent leur forme dans le temps, ce qui est dû aussi à la qualité de la mousse que nous employons.

Q : Quels sont vos prochains chevaux de bataille en matière de R&D ?

JB : Nous travaillons bien sûr sur de nouveaux modèles et nous prévoyons également de proposer des accessoires pour fauteuils. Il va y avoir d’autres nouveautés cette année mais je ne peux en dire plus, désolé. Mais soyez-sûr que vous serez parmi les premiers au courant ^^

Découvrez tous nos fauteuils gaming Noblechairs

  • Romain Villard

    J’ai un noblechair … pour rien au monde je changerais de siège !