PC portable : le renouveau par l’esthétisme ?

C’est un cycle perpétuel dans le High-Tech : chaque année, voire plus, les constructeurs cherchent à se réinventer. Logique. Mais pas toujours simple ! Dans le domaine des PC portables, et sur le segment des modèles les plus nomades, ergonomie, form factor et coloris variés semblent être les recettes à succès du moment.

Il n’y a pas que les GHz et les Go de mémoire qui comptent dans le choix d’un PC portable. Bien sûr, chacun veillera à bien inspecter les composants importants au regard de sa propre utilisation : carte graphique puissante pour les gamers, quantité de mémoire vive pour ceux qui font plusieurs choses à la fois, SSD…
Mais aujourd’hui, le choix est vaste de ce point de vue et l’intégration de composants desktop (CPU et GPU) dans les PC portables les plus puissants et la génération 10 de NVIDIA ont également amené de gros gains de performances. C’est évidemment sur le segment des PC (trans)portables gamers (voir notre article) que l’on observe une plus grande richesse d’innovations même si certaines sont ensuite déclinées sur des modèles plus grand public (on pense notamment aux châssis des Acer Swift, largement inspiré de celui des Aspire VN7).

Pour autant, les PC portables polyvalents, les Ultrabooks et autres Notebook évoluent eux aussi mais dans une direction différente. Et en ce début 2017, les constructeurs ont toujours Apple et ses Macbook dans la ligne de mire et jouent donc la carte de la compacité, de l’esthétique et du confort d’utilisation pour nous faire craquer.

HP Spectre

HP Spectre

Sur ce dernier point, l’hybride est toujours en tête de liste. Réunir le confort d’utilisation d’un PC portable et d’une tablette plaît. Et finalement, adopter les codes de l’un de ses « concurrents » est un bon moyen pour le PC portable de rester dans la course. Les Lenovo Yoga avaient ainsi beaucoup fait parler d’eux à leurs débuts. HP a, lui, parfaitement exploité la fonctionnalité avec ses excellents Spectre X360 qui ne séduisent pas que les professionnels.
Chez Asus, c’est le Zenbook UX360 qui représente bien cette tendance : là encore l’écran tactile pivote à 360° pour basculer en mode tablette. Une fonctionnalité que propose également Acer avec ses Spin dont la large gamme (de 599 à 1399€ !) montre que l’offre doit s’adresser au plus grand nombre.

Même taille mais plus grands

Dans cette gamme Spin, le SP714 illustre justement une autre tendance qui semble se dessiner actuellement : proposer un PC portable de 13 pouces avec un écran 14 pouces ! Non, point de faute de frappe ici : les procédés de production actuels ont permis de renouveler les « form factor » (littéralement facteur d’encombrement, plus globalement la forme générale d’un appareil) des châssis des PC portables 13 pouces. Plus fins, mieux optimisés, ils permettent maintenant d’accueillir des écrans 14 pouces, plus jolis avec leur effet « borderless ».
Les Spin font partie de ceux-là offrant ainsi un confort d’utilisation super agréable. Chez le constructeur, cette avancée ne passe pas inaperçue puisque le tout dernier Swift est également conçu de la même manière.

Acer Spîn 714

Acer Spin 714

Et il va falloir s’habituer à ces caractéristiques que les constructeurs mettent légitimement en avant : pour son Zenbook UX410, Asus annonce ainsi un « Screen to body ratio 80 % » (80% de l’espace utlisé par l’écran) soulignant presque que l’on payait pour plus de plastique que d’écran. Mais ça, c’était avant… Un plus grand écran qui est d’ailleurs souvent de meilleure qualité avec de plus en plus de dalles IPS.

Terminons ce tour d’horizon sur le renouveau esthétique (mais pas que) des PC portables légers avec un élément loin de passer inaperçu : la couleur.

Les fabricants œuvrent toujours sur la qualité des matériaux utilisés pour les châssis. Mais ils se penchent un peu plus sur l’aspect visuel de leurs produits puisque, comme nous l’avons dit en début d’article, les progrès sur la puissance de calcul sont déjà bien intégrés. Résultat, le noir, le gris ou le blanc ne sont plus les seuls coloris proposés. Il n’y a même qu’à regarder notre liste du filtre « couleur dominante » et constater que nous en sommes à 13 avec du marron, du rouge, du bleu nuit et même certains choix plus discutables (comment ça vous avez deviné que l’on parlait de la couleur « camouflage » ?) pour s’en convaincre. Les goûts et les couleurs… De notre point de vue, ces évolutions sont un bon point pour les consommateurs. Plus pratiques, plus jolis, plus polyvalents, ces PC portables sont donc loin d’avoir dit leur dernier mot…

  • Reversin974

    La couleur ça change tout dommage que les marchand français n’ont parfois pas tous les coloris (ex les version roses des zenbook aurait beaucoup plus a certaines mais par défaut elle se rabattent pour le gris )