fbpx

Sport connecté : le big Data de la santé !

Par Olivier B., spécialiste anti-fraude au sein de Materiel.net. Acteur devenu spectateur de l’eSport, passionné par la littérature de l’imaginaire, Olivier est aussi écrivain à ses heures perdues.

sport connecté

Il n’y a pas de plaisir sans excès dit-on. J’ai pu vérifier l’adage une nouvelle fois durant les fêtes. Maintenant, place à 2017 et à son lot de bonnes résolutions. Et cette année, c’est décidé, ce sera : un esprit sain dans un corps sain. Je vais donc faire plus de sport. Du sport oui, mais du sport connecté !

Le sport, c’est bon pour la santé ! Nous avons tous déjà entendu parler des vertus du sport et de ses bienfaits sur notre corps. Quoi de mieux qu’une bonne séance de sport après une journée éreintante ? Cela permet de décompresser, de se « vider la tête » et de se déconnecter un peu.

Et pourtant, Internet, nouvelles technologies, innovations… Ils sont tous au service des sportifs aguerris ou du dimanche. Le sport n’échappe pas à la vague du « 2.0 ». On peut même dire que le sport est devenu « hyper-connecté ».

Il faut dire que les enjeux sont multiples et que chacun y trouve ses intérêts. Ne nous le cachons pas, ils sont commerciaux mais pas que ! Ainsi, si certains y trouvent un moyen d’améliorer leurs performances, pour d’autres, c’est une source de motivation.

Il existe tout de même un dénominateur commun à l’application des nouvelles technologies au sport, c’est l’enrichissement et l’approfondissement de l’expérience globale.

Football Manager en vrai

La technologie et le sport ont toujours été extrêmement liés en vérité (amélioration des matériaux, des instruments de mesure, aérodynamisme…). Tous les sportifs et autres clubs professionnels se sont accaparés les nouvelles technologies depuis fort longtemps. La révolution dans le domaine s’opérant plutôt dans la rencontre entre objets connectés et le « big data ».

Le footballeur d’aujourd’hui fait l’objet d’une analyse permanente (même dans sa vie intime !!). Ainsi, à l’entrainement et pendant les matchs, il est bardé de capteurs qui analysent tout en temps réel (distance parcourue, fréquence cardiaque, accélérations, nombre de passes réussies…).

On comprend aisément l’intérêt pour un entraineur et pour son staff ce que représente l’analyse de ces données. Le coach peut connaitre précisément le degré de fraicheur ou de fatigue de ses joueurs et ainsi proposer des entrainements spécifiques mais aussi ajuster au mieux sa tactique.

Mais ces chiffres ne servent pas uniquement aux sportifs et aux entraineurs. Ainsi, l’enceinte sportive elle-même n’échappe pas à cette sphère connectée. Cette manne de chiffres profite tant aux médias qu’aux téléspectateurs qui ont accès à toute sorte de statistiques.

111

Qui sait, en analysant ses données, Olivier serait peut-être devenu « goalie » en EDF !

Aujourd’hui presque tous les sports sont concernés. Et parce qu’il n’y a pas que le foot dans la vie, prenons par exemple, un autre sport au hasard (ou presque) qui est « ultra-connecté » : le hockey. Sport dynamique par excellence et pas toujours facile à suivre tant le rythme y est soutenu. Eh bien, grâce aux caméras et autres capteurs qui entourent les matchs, tout est disséqué, analysé et commenté en temps réel. Vous pouvez donc avoir accès à toutes les statistiques possibles et imaginables : buts, passes, temps de jeu, minutes de pénalités… et surtout, le plus important des postes dans une équipe de hockey, le goalie et son pourcentage d’arrêts par exemple.

Quantified self

Le sport professionnel fait office de laboratoire en ce qui concerne la recherche et le développement. Une fois les outils testés et approuvés, c’est au tour du grand public de s’approprier le fruit de ses évolutions.

Bon ! Revenons à l’objectif de départ. Pour rester en forme plusieurs choses. Il faut manger 5 fruits et légumes par jour (ça, ça me parle, j’en ai déjà vu et j’ai une vague idée de ce que à quoi ça ressemble). J’ai vu aussi, que selon l’OMS (l’Organisation mondiale de la Santé), il fallait que je fasse au moins 10 000 pas par jour.

traqueur_tennis

L’interface où vous trouvez toutes vos données avec le traqueur d’activité Zepp.

Heureusement les objets connectés sont là pour nous aider ! Ils ont été imaginés pour compter nos pas, bruler plus de calories, contrôler notre sommeil et notre alimentation… Ainsi, avons-nous assisté à la naissance du « quantified self » : le phénomène permettant à chacun de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager. Précisons tout de même, que le sport n’est qu’un paramètre dudit phénomène, qui s’applique plus largement à la santé.

Les produits sont multiples pour nous aider. Vous trouverez dans un premier temps, le grand classique : la montre sport, véritable outil multisports. Selon les modèles, elle offre tout un panel de fonctions (calcul de distance, moniteur cardiaque, GPS, calories, chronomètre… et même l’heure !). Pour celles et ceux qui trouvent les montres trop «grosses », pas de problème, le bracelet connecté est là pour vous.

Et pour les plus pointus, qui souhaitent améliorer leur coup droit ou leur swing, nous vous conseillons de vous orienter vers les traqueurs d’activité.

In vino veritas, c’est terminé ! Me voilà prêt pour avaler des kilomètres de course à pied. Il me manque juste un petit je ne sais quoi pour démarrer… Ah oui je sais ! De la motivation !