SSD M.2 : plutôt M.2 fois qu’une

Comment se repérer

Je n’aborderai ici que les marques que nous proposons sur materiel.net, c’est assez exhaustif et vous allez voir que c’est largement assez pour choper une migraine carabinée !

ASUS

Chez Asus, ce n’est pas trop mal fichu, ils sont de plus en plus transparents sur les infos c’est juste qu’il faut savoir où les trouver : dans les caractéristiques détaillés ça parait trop logique autant piocher à la fois dans la page présentation (overview sur le site global/US), au niveau de la présentation des points clé de la carte, et aussi dans les caractéristiques détaillées.

Prenons la 970 Pro Gaming/Aura, voici ce qui est indiqué :
dans la présentation :

asus 970 PRO GAMING-AURA

Cliquez pour zoomer

dans la fiche technique :

Asus 970 PRO GAMING-AURA controller

Cliquez pour zoomer

Si on se base uniquement sur le M Key on pourrait croire que le port est en PCI-Express Gen3 x4 or c’est faux, on est sur du PCI-Express Gen2. On est donc face à un port de 2000 Mo/sec en débit max. On peut se poser la question de ne pas avoir opté pour un port M.2 B Key.

Autre exemple avec la Maximus VIII Formula :

ASUS ROG MAXIMUS VIII FORMULA

Cliquez pour zoomer

ROG MAXIMUS VIII FORMULA

Cliquez pour zoomer

Cliquez pour zoomer

Cliquez pour zoomer

Ici on est en présence d’un port qui propose 4 lignes en PCI-Express Gen3, soit 4000 Mo/sec, le débit maximum actuel pour un port M.2 actuellement. C’est du tout bon.

GIGABYTE

Passons chez Gigabyte. Les détails sur le port M.2 ne se trouvent aussi un peu partout, comme chez Asus

GA-990X-Gaming SLI

GIGABYTE Carte Mère GA-990X-Gaming SLI

Cliquez pour zoomer

GIGABYTE - Carte Mère GA-990X-Gaming SLI (rev. 1.0)

Cliquez pour zoomer

Ici on vous donne un port M key avec 4 lignes PCI-Express, mais sans préciser la génération. Dans les points clé de la carte on trouve cependant un “up to 20 Gb/s”.
4 lignes, 20 Gb/s pas de doute c’est du PCI-Express 2.0, bilan 2000 Mo/sec max.

Deuxième exemple :
GA-Z170XP-SLI

GIGABYTE - Carte Mère GA-Z170XP-SLI

Cliquez pour zoomer

GIGABYTE - Carte Mère GA-Z170XP-SLI (rev. 1.0

Cliquez pour zoomer

Dès l’entête on a l’info clé : 32 Gb/s, pas de doute à avoir on est sur du PCI-express
Gen3 4x, donc à fond les ballons aussi. Par contre la mention “Connecteurs Dual PCIe” prête a confusion : ne vous attendez pas à trouver deux ports M.2, il n’y en a qu’un comme l’indique les caractéristiques détaillées.

MSI

Terminons chez MSI qui manque actuellement de clarté, mais le commercial français a réussi à me communiquer un tableau détaillé. Il travaille aussi en interne pour qu’à l’avenir les fiches soient plus précises.
B150 Mortar.
Si rien n’est indiqué en entête (comme c’est le cas ici) vous pouvez vous dire que ça sent le roussi. On file dans les caractéristiques détaillées et voici ce qu’on découvre :

B150M MORTAR - MSI

Cliquez pour zoomer

E key, compatible avec les cartes WiFi. En clair le port M.2 n’est absolument pas fait pour les SSD. En essayant de brancher votre SSD dans ce port, vous allez rapidement vous rendre compte que ça coince. Et je peux vous dire que la fiche est déjà plus claire qu’au lancement de la carte mère !

Z170A Gaming Pro Carbon

Z170A GAMING PRO CARBON - MSI

Cliquez pour zoomer

Z170A GAMING PRO - MSI

Cliquez pour zoomer

Là pareil tout roule !

Terminons ici notre tour d’horizon des pratiques des différents fabricants de cartes mères. On a pu voir ensemble que même si les informations sont là, elles ne sont pas encore traitées de la manières la plus carré possible, mais cela s’arrange ! Il y a quelques mois certaines des fiches qui illustrent cet article étaient encore moins claires qu’aujourd’hui !

Les plus observateurs d’entre vous auront remarqué dans les captures d’écran qu’il est parfois fait mention d’un port U.2 dont je n’ai absolument pas parlé dans cet article.
Il s’agit en fait du pendant pour PC fixe du port M.2 (qui je le rappelle était avant tout destiné aux machines portables). Mais pour le moment un seul constructeur propose des SSD en port U.2, à savoir Intel et sa série 750.
Les cartes mères haut de gamme sont de plus en plus nombreuses à le proposer, s’équipant finalement du port qui leur était destiné, plutôt que de voler celui de son petit camarade portable. La boucle est bouclée.

Pour aller plus loin
Définition du M2 sur Wikipedia (anglais)
Définition du M2 sur PCI-E (anglais)
Test du Samsung 950 Pro, 1er SSD NVMe en M.2, sur Clubic

PAGES

1 2 3
  • r0u6e

    Chouette article, vraiment intéressant !

    Mais du coup, 4go/s de débit réel, ca n’apporte un avantage que pour des fichiers > 4go non ?
    Dans une copie par exemple, les fichiers sont traités les uns à la suite des autres, du coup si leur poids est inférieur à 4go, le débit « utilisé » ne peut excéder le poids du fichier en cours de transfert. On reste donc limité par les temps d’accès disque ?

    J’en profite pour une question transversale :
    Sur le hardware desktop, on arrive généralement à trouver les infos, sur les laptops c’est la misère ! Du coup comment trouver l’info pour les marques qui restent avares de détails ? Pour ma part, j’attends avec impatience l’éventuelle nouvelle version du Razer Blade 2016 (le 14″).

    La seule info indiquée est maigre : 256GB SSD (PCIe M.2) / 512GB SSD (PCIe M.2)

    Alors ?
    – PCIE : Gen1 ? Gen2 ? Gen3 ? Combien de lignes ^^ ?
    – Quid du SSD ? On ne sait même pas quel marque / modèle est utilisé.. Est il NVMe ?

    Bref tout ceci reste bien frustrant ^^

    • Christophe.C

      Bonjour,
      Effectivement en cas le lecture/écriture séquentielle les petits fichiers sont un cauchemar, autant pour les SSD que les HDD d’ailleurs. C’est tout l’intérêt du NWMe, dont je n’ai pas parlé dans cet article, mais je reviendrai sur ce point prochainement.
      Ici le but est avant tout de présenter le M.2 d’un point de vue carte mère, et des déconvenues qu’on peut rencontrer avec certaines.

      Les fabricants de laptop sont loin d’être transparents, et si encore cela ne concernait que le port M.2 ! Après des débuts erratiques, les fabricants de cartes mères sont de plus en plus clairs, on peut espérer que les fabricants de portables s’en inspirent … en attendant DESKTOP POWAAAA !

  • NoOneIsInnocent

    Hugh,

    Excellent exercice de vulgarisation, bravo Christophe !