Un peu de transparence sur le marché des alimentations PC

Par Thomas K., créateur de pc sur mesure et ex-encyclopédie vivante du magasin de Chelles. Toujours au service des clients mais désormais dans les coulisses du catalogue en tant qu’E-Merchandiser composant. Gamer, cinéphile, audiophile, « japanimophile » et technophile… Toujours à la recherche des informations les plus récentes sur le hightech comme des plus anciennes – le 386SX avec son coprocesseur arithmétique c’est de la balle !

alimentation

Nous avons tous besoin d’un bloc d’alimentation pour notre précieux, qu’il soit pour jouer, pour travailler, pour le multimédia ou pour tout cela à la fois. Nous avons tous nos marques préférées, nos petites affinités (ou pas) et nos exigences. Mais au moment de l’achat, la question du prix est un critère important. Mais pourquoi celui des alimentations PC augmente-t-il ainsi depuis quelques semaines/mois ?

La situation aujourd’hui sur le marché des alimentations PC est complexe. Et les raisons sont multiples. Pour comprendre l’état du marché en toute transparence, il me semblait important de décrire la situation mondiale du marché. Car si vous avez pu constater une augmentation du prix des alimentation, celle-ci a plusieurs raisons qui méritent un peu d’explication…

1ère raison : le prix des matières premières

Quelles sont les matières principales utilisées dans les blocs d’alimentation pour PC ? Elles sont déterminées par leur rapport quantité-valeur dans le produit :
– Le cuivre
– Le nickel
– L’aluminium

Ces trois matières premières sont les plus onéreuses et les plus importantes utilisées par les fabricants d’alimentations électriques. Dans le courant de l’année 2017, le cours de ces matières a considérablement augmenté. Les constructeurs achetant à l’avance leur portefeuille de matière première ont utilisé les achats de l’année précédente à meilleurs prix pour la cuvé 2017.
La production des alimentations de 2018 est pour sa part directement impacté par les achats de 2017. Les cours ayant augmenté en moyenne de 18.5% pour le cuivre, 13.4% pour le nickel et 15.4% pour l’aluminium sur l’année 2017, le surcoût s’est évidemment répercuté sur les produits.

Aperçu du cours de bourse du cuivre et de l’aluminium en septembre 2017 (source Les Echos)

2ème raison : de nouvelles règlementations

À Taïwan et en Chine, l’entrée en vigueur de nouvelles règles environnementales ont provoqué l’augmentation de près de 50% du coût des matériaux nécessaires aux emballages de produits « retail » ; autrement dit, destinés au marché des clients finaux (le marché OEM étant sur des conditionnements différents et surtout beaucoup moins onéreux). Un nouveau surcoût qui vient affecter le tarif des alimentations pour PC mais aussi d’autres produits.

3ème raison : une demande croissante

En raison de la monté en puissance de l’industrie automobile dans le domaine de l’électronique mais aussi de la part massive et grandissante de la télécommunication (smartphone, pc portable hybride, électroménager (si si) …), la demande en composants passifs nécessitant une haute qualité de matériaux a rallongé en moyenne de 36 semaines les délais moyens de sortie d’usine desdits composants. Il en résulte des délais d’approvisionnement pour certaines alimentations allant jusqu’à 18 semaines. Ces industries sont également en partie responsables de l’augmentation du cours des matières premières nécessaires. Vive la voiture électrique et l’hybride !

4ème raison : le « mining »

Nos chers « amis » les mineurs, faute de pouvoir trouver du matériel réellement conçu et adapté à leurs besoins, se rabattent sur le matériel destiné aux gamers et travailleurs acharnés. Par conséquent, les alimentations dédiées à ce type d’utilisation commencent seulement à être annoncées avec une disponibilité d’ici la moitié de l’année (FSP, EVGA…). La majorité des alimentations de 750 à 1700w sont pour la plupart « mangées » par ces utilisateurs. Et les modèles inférieurs pâtissent de cette situation car les lignes de productions devant produire plus de blocs haute puissance ralentissent leur cadence. Ne pas oublier qu’il est plus difficile, plus exigeant et plus compliqué de produire des blocs à forte puissance qu’à faible puissance.

La conséquence de tout cela est une augmentation des coûts de production ; une augmentation de la demande face à une offre qui ne peut l’assumer dans sa totalité à l’heure actuelle ; une augmentation des prix d’achat pour les grossistes et revendeurs et donc en définitive une augmentation des prix de vente auprès des clients finaux.

Nous pouvons considérer que nous sommes dans une situation relativement similaire à celle de la mémoire vive souffrant du manque de productivité en chip mémoire. SK Hynix, avec sa nouvelle puce, et les trois nouvelles usines de fabrication de chip qui doivent voir le jour entre mi 2018 et début 2019, devrait, on l’espère, résoudre ce souci.
L’augmentation est donc divisée en 4 parties distinctes dont deux sont à considérer comme permanentes à plus ou moins long terme : le coût des matières premières et les réglementations des pays hébergeant la production.

Les deux autres raisons sont liées et peuvent évoluer dans n’importe quel sens (à la hausse ou à la baisse). Elles sont la variable de l’ensemble et plus elles baisseront plus nous pourrons revenir à la « normale » : il s’agit du « mining » et de la demande croissante qui en découle.

Nous sommes toujours à la recherche de stock pour satisfaire notre clientèle, mais malgré nos efforts les ruptures sont nombreuses. Materiel.net a à cœur de satisfaire ses clients envers et contre tou(t)(s) mais le marché actuel n’aide pas à réaliser notre crédo.

  • Laurent Batch

    Il manque la 5 ie raisons : parce que les vendeur son des voleurs ils hésite a augmenté les prix, et on peux le voir sur plusieurs modèle qui son moins chère dans d’autres pays comme la chine ou les prix d’une allimentation a 100€ , ne leur coute que 15€, moi même étant un vendeur voleur je rajouté +75% du prix originale , sa me fait une bonne rentabilité

    • J’espère que ce n’était pas toi qui rédigeait les fiches produits 😉 OMG

    • Rob

      ahaha c’est à peu près ça… on nous sort les excuses des matériaux et tout l’bordel, ce qui doit très probablement faire évoluer le prix de l’ordre de quelques centimes.. mais on le sait tous en France en tant que vache à lait bien exploitée, qu’on va bien plus raquer que partout ailleurs sur cette planète, le monde merveilleux où 1$ = 1€, ou chaque maillon de la chaîne de raquetteurs (état compris) rejette la faute l’un sur l’autre…

      • Angryzaf

        T’es au courant que les prix américains sont HT et les notres TTC ?

        • Rob

          wé j’l’ai d’ailleurs inclus dans mon post… (état compris)

    • Oh ben oui hein, sales vendeurs qui doivent payer leur magasin, son entretient, son assurance, la commande et le stockage des produits, les éventuels retours et produits défectueux, et dégager les salaires pour plusieurs personnes (charges comprises), mêmes pour les jours de congés ou de mauvaises ventes, afin de ne pas avoir à leur dire « bon ben ce mois-ci vous n’aurez que la moitié de votre salaire parce qu’on n’a pas bien vendu »…

      Je ne suis même pas vendeur ni gérant de magasin, et je sais visiblement mieux que toi comment ça fonctionne. Soit tu n’étais pas vendeur, soit tu en étais un aussi bon que ton français médiocre…

      • Laurent Batch

        c’est beau le racisme social sur l’orthographe , bravo qu’elle bel preuve intolérance

        • Alors :
          – Le racisme, social ou pas, ne peut être basé que sur des critères dit « raciaux » (qui sont totalement subjectifs et n’ont aucune valeur scientifique, mais soit). Donc « le racisme social sur l’orthographe », ça n’existe pas.
          – L’intolérance, c’est comme son nom l’indique, le fait de ne pas tolérer quelqu’un en fonction d’un critère donné. Or, il n’est aucunement question de rejet ici. Je t’accepte totalement en tant qu’individu, peu importent tes origines, tes croyances, tes opinions. Et si tu es dans le coin, je n’ai aucun problème si tu veux aller boire un verre ; divergence d’opinion ou pas.

          Ce que j’ai fait, c’est souligner deux points : tu es mauvais en français (c’est indiscutable), et tu racontes ce que j’estime être des âneries sur le métier de la vente (ça, c’est déjà plus discutable). Je ne fais que faire une comparaison entre ce que je suppose être ta qualité en tant que vendeur au vu de ce que tu en raconte, et ce que je constate être ton niveau en français. Simplement pour sous-entendre que c’est mauvais.
          C’est tout.

          Mais je constate que tu préfères répondre sur la forme plutôt que sur le fond, et ça c’est dommage.

  • Yoann Faust

    De la transparence sur le prix des alims?
    Ca ressemble plus à une tentative pour justifier des prix élevés…
    Les graphiques par exemple: quand on les regarde, on a l’impression qu’il y a eu une envolée de tarifs (et c’est sans doute le but) alors qu’il s’agit d’un agrandissement sur un endroit de la courbe. Oui, le prix des matières premières augmente, mais ça fait longtemps que c’est le cas, et pas de la manière montrée ici.
    En zoomant comme vous le faites sur une courbe, on peut lui faire dire à peu près n’importe quoi.
    De plus, aucune unité de valeur n’est précisée. 2.100 quoi? Dollars? Euros? Pour une tonne? Une once? Un kilo?
    Pas très sérieux, ça discrédite pas mal le propos…

    Si il était vraiment question de transparence, on aimerait bien voir la répartition de la valeur du prix d’une alim entre les différents acteurs qui participent à sa fabrication et on s’apperçevrait sans doute que le prix des matières premières est minimes en comparaison à ce que certains acteurs se prennent comme part du gâteau.