Quelle config PC pour jouer à Flight Sim 2020 ?

« PNC aux portes »… À partir du 18 août, malgré la situation sanitaire, on va presque pouvoir réentendre cette phrase. En effet, tous les vols nationaux et internationaux réouvrent… virtuellement ! Huit ans après flight et surtout 14 ans après Flight Simulator X, Microsoft et Asobo font renaître ce qui est sans doute la meilleure simulation de vol sur PC, sobrement intitulée Flight Simulator. Microsoft met en avant la 4K, le HDR, le nombre incroyables de modélisations mais quel setup faut-il pour y jouer ? Ordinateur, écran, périphériques, on fait le point.

©Microsoft

C’est toujours mieux de connaître son passé alors petit retour en arrière pour les plus jeunes : commercialisé pour la première fois en 1982 et très popularisé dans les années 90, Flight Simulator est une simulation de vol extrêmement réaliste. Au point que les passionnés d’aviation ont créé un véritable ciel international virtuel quand ils n’apprennent tout simplement pas à piloter. Le jeu a régulièrement accueilli des créations tierces pour être enrichi et sur les dernières versions, Microsoft a renforcé le réalisme en permettant d’appliquer en temps réel l’environnement, les conditions météo…

Le nouveau venu est l’héritier de cette saga magique et en reprend les grandes bases. Au menu 37 000 aéroports, 2 millions de villes, 1,5 milliard de bâtiments, des dizaines d’avion… Mais s’il se destine beaucoup aux fans de pilotage, il en séduira bien plus grâce à son expérience et ses graphismes magnifiques. À condition de bien s’équiper pour pouvoir voler.

 

Nos idées PC pour jouer à Flight Sim

Comme souvent, lorsqu’on découvre sur le site de l’éditeur les caractéristiques des configurations minimales requises, on a envie de rire : GTX 770 ou RX 570… Au vu des screenshots en ultra que Microsoft a dévoilé, on se demande s’ils veulent nous faire acheter le jeu à tous prix quitte à piloter dans une purée de pois de pixels ^^

Nous ne saurions évidemment vous recommander une machine de ce type. Pour autant, n’allez pas croire que jouer en Low à Flight Sim revient à faire un bond de 20 ans en arrière. L’excellent test de Numerama est là pour le prouver, l’optimisation du jeu d’Asobo a l’air réussie.

Du coup, pour les plus petits budgets, orientez-vous plutôt sur notre PC Viper avec sa 1660 Super. C’est pour nous le point de départ.

Les configurations recommandées sont un peu plus actuelles : RX 590 et GTX 970 avec Ryzen 5 1500X ou Intel Core i5-8400. Le PC
Nous vous recommandons toutefois de vous tourner plutôt vers un Airstrike pour profiter confortablement de ce superbe titre.

Pour aller tutoyer la 4K et profiter des graphismes magnifiques en HDR comme pour jouer l’immersion totale en double ou triple écran, il va falloir viser beaucoup plus haut puisque Microsoft propose Radeon VII ou RTX 2080 et un i7 9700X ou Ryzen 7 Pro 2700X mais surtout 32 Go de RAM.
À ce niveau, le Kusanagi qui devrait fendre l’air sans sourciller : RTX 2080 Super, 32 Go de Ram et un petit i9 9900K, vous êtes bons pour le 7e ciel !

Retrouvez notre sélection de PC pour Flight Sim

Quel(s) écran(s) choisir pour Flight Sim ?

Comme pour tous les jeux, il est important de bien équilibrer PC et écran. Et pour pouvoir profiter pleinement de l’expérience Flight Sim, ce dernier (ou ces derniers) sont tout aussi importants.

Si vous avez décidé de vous passer de la 4K, plusieurs solutions vous permettront de vous immerger pleinement dans vos sessions de vol.

©Microsoft

Pour ceux qui ont le moins de place, nous recommandons un écran incurvé. Leur courbure vous offrira en effet une vision « périphérique » tout à fait adaptée, comme un petit cockpit. Les larges dalles 32:9 donneront clairement une autre allure à Flight Sim mais cela est un peu plus imposant.

Autre solution tout aussi immersive, le multi-écran. Avec un support adapté et à condition d’avoir la configuration PC qui va bien, ce type d’installation est très prisée des pilotes virtuels.

Quid du 4K HDR annoncé par Microsoft ? Pas de panique, la technologie est suffisamment diffusée pour que l’offre soit large. Alors évidemment, sur les petites tailles, l’effet est bien moins flagrant (voir tous nos écrans  4K HDR).

Réunir incurvé, 4k et HDR est un peu plus compliqué, l’offre étant à l’inverse plutôt maigre. Mais le MSI OPTIX MAG321CURV le fait pour un tarif plutôt accessible.

Attention aux versions des connectiques DisplayPort de votre carte graphique quant au HDR : selon leurs versions, vous ne pourrez pas profiter de la technologie. Ainsi, les versions 1.1 et 1.2 du DisplayPort ne sont pas compatibles, le 1.3 gère le HDR-10 jusqu’en Ultra HD à 60 Hz. Seul le 1.4 permet de dépasser ce seuil.

Les périphériques de simulation de vol

S’il est bien évidemment possible d’utiliser le couple clavier souris ou la manette pour jouer au nouveau Flight Sim, le titre prend une dimension encore plus réaliste avec un équipement dédié à la simulation de vol.

Différents types de périphériques y correspondent, le choix étant souvent dicté par votre budget et votre espace disponible. Parce que oui, on peut aller jusqu’à l’extrême comme ce cockpit reconstitué de Dood Dooda mais on peut aussi voir plus petit !

Les Joysticks pour Flight Sim

C’est l’équipement le plus simple pour bien prendre en main (sans mauvais jeu de mot) Flight Sim. Vous retrouverez au catalogue Materiel.net les deux grands acteurs du secteur, Logitech Saitek et Thrusmaster, très réputé pour les périphériques de simulation de vol, notamment avec la gamme évolutive T.16000.

Le nombre de boutons programmables, la prise en main ambidextre et surtout la qualité de fabrication sont des critères de choix. La manette des gaz est présente sur tous les modèles mais sa course ou son positionnement peuvent aussi faire la différence. Un bouton dit chapeau chinois est également de la partie pour vous permettre de regarder autour de vous en plein vol.

Voir tous nos joysticks PC

H.O.T.A.S : à deux (mains), c’est mieux

Un deuxième périphérique comprenant une manette des gaz (simple ou double) et de nombreux autres boutons est régulièrement associé par les constructeurs aux joysticks : on parle alors de dispositif H.O.T.A.S pour Hands On Throttle And Stick (mains sur manche et manette).

Il est de fait plus pratique puisque l’on peut utiliser facilement les deux mains pour actionner les différentes commandes de votre zinc. L’offre est assez large avec des degrés de finition très différents (métal contre plastique, écran intégré…) et des conceptions reprenant parfois à l’identique des commandes réelles d’avion.
Notez que la manette des gaz (ou même des panneaux de contrôle) peuvent être achetés séparément, pour un équipement par étapes par exemple.

Découvrez nos systèmes H.O.T.A.S

Les palonniers pour en garder sous les pieds

Si vous voulez aller encore plus loin dans le réalisme, il vous faudra alors un palonnier. Composé de pédales permettant entre autres de gouverner ou de freiner, il complètera parfaitement un système H.O.T.A.S.

Les palonniers

Si vous préférez les avions de tourisme aux gros porteurs et aux avions de chasse, orientez-vous plutôt vers un système Yoke comme le Logitech G Saitek Pro Flight Yoke System : ce « manche à volant » ne s’adapte pas à la simulation spatiale ou aux joutes aériennes mais reproduit bien les sensations que l’on a dans de nombreux cockpits.

 

Dans tous les cas, vous comprenez qu’il y a mille et une façons d’en prendre plein les mirettes avec Flight Sim, quel que soit votre niveau sur ce type de jeu. Alors accrochez vos ceintures et préparez-vous au décollage !