Nouveautés : Samsung A80, SSD Seagate pour NAS, Stream Deck XL et Philips Screeneo

La période est propice en annonces entre le Computex et l’E3 dans quelques semaines, ce qui rendra notre sélection hebdo encore plus compliquée ! Pour cette semaine, nous vous avons dégoté quelques nouveautés bien sympas. Une fois n’est pas coutume, on commence avec un smartphone au capteur photo étonnant, l’A80 de Samsung. De son côté, Seagate poursuit son développement sur les SSD avec ses modèles spécial NAS. El Gato décline quant à lui son fameux Stream Deck en version XL et Philips relance sa gamme de vidéoprojecteurs nomades, les Screeneo, parfaits pour l’été !

Renversant !

On reproche parfois un manque d’innovation aux constructeurs de smartphone. Avec son Galaxy A80, on ne pourra le faire à Samsung. Un constat visible au premier coup d’œil : le superbe écran Amoled 6,7 Full HD+ (2400 x 1080 px) occupe en effet toute la face avant. L’affichage y est magnifique. Mais alors, sans encore ni rien, où se trouve le capteur frontal ? Et bien il n’y en a pas, ou plutôt ce sont les trois capteurs arrière qui vont s’en charger… Pour ce faire, un simple mouvement sur l’écran déclenchera un petit moteur qui fera coulisser la partie du dos de l’A80 intégrant lesdits capteurs photo qui ensuite se retourneront pour vos selfies. C’est plus simple à comprendre en images (merci à 01net).

Ce système permet donc de tirer parti des capteurs 48 Mpx, 8 Mpx grand angle et ToF (Time of Flight, qui facilite la prise en compte de la profondeur de champ pour des effets bokeh par exemple) et donc de profiter d’une qualité d’image constante pour . Cette particularité de l’A80 le rend un peu plus encombrant que nombre de modèles, une concession à faire pour profiter de ce système ingénieux et pratique.

Découvrez les smartphones Samsung Galaxy A80

Des NAS encore plus rapides

C’est une première et on applaudit des deux mains ! Avec les IronWolf 110, Seagate propose les premiers SSD pour NAS disponibles hors marché professionnel. Déjà adoptés par les entreprises pour leurs stations de travail et serveurs, l’utilisation des SSD dans un serveur NAS conviendra parfaitement aux freelances, professionnels mais aussi à ceux qui veulent aller vite dans la sauvegarde et l’accès à leurs données.

Les IronWolf 110, reposant sur de la mémoire Flash TLC (voir notre guide https://www.materiel.net/guide-achat/g7-les-ssd/3/) et l’interface SATA, affichent ainsi 90 000 IOPS en lecture et 65 000 en écriture, suffisant pour ce type d’utilisation. Mais qui dit NAS, dit endurance et c’est sur ce point que Seagate fait une (très) grosse différence : avec 7 000 Terabyte de données inscriptibles par an pour le modèle 3,84 To (et 435 pour le 240 Go), les IronWolf 110 surpassent les meilleures références du marché.

Les SSD Seagate IronWolf 110

Contrôlez votre stream du bout des doigts

Il y avait le classique, le mini et désormais il faudra compter sur la version XL du Stream Deck d’Elgato. La recette qui a séduit un très grand nombre de streamers ne change pas : un boîtier, des boutons programmables à l’envi et surtout disposant d’un écran LCD indiquant via une icône l’action associée… Un outil qui permet de lancer très facilement et simplement des transitions, des effets spéciaux, des messages sur les réseaux sociaux… Bref, de quoi devenir un streamer agile et complet.

Cette version XL du Stream Deck rajoute donc des touches pour atteindre un total de 32 et jusqu’à 210 actions programmables ! Et il s’interface toujours aussi bien avec les différentes solutions logicielles de streaming, OBS, Xsplit, etc.

Découvrez l’Elgato Stream Deck XL

Cinéma nomade

Et si vous vous faisiez un film sur un grand écran de 3m dans votre location de vacances ou en vadrouille ? Compliqué ? Pas du tout avec les vidéoprojecteurs nomades à courte focale – nécessitant donc peu de recul – signés Philips. Le constructeur néerlandais commercialise en effet ses trois nouveaux Screeneo, les S2, S4 et S6. Trois appareils résolument nomades : faciles à transporter, ils intègrent tous un système audio d’appoint pour être quasi autonomes. Ne manque qu’une source mais avec la connectique complète WiFi, Bluetooth, HDMI ou encore USB – sans compter l’OS Android -, vous pourrez les abreuver sans souci.

Ces trois modèles se distinguent par leurs capacités : le plus haut de gamme, le S6, se veut UHD 4K, avec un taux de contraste à 150 000:1 et la technologie HDR. Le S4 se positionne en Full HD et est moins contrasté ; c’est le même principe pour le S2 qui s’arrête au 720p. Trois possibilités pour un type d’utilisateurs : ceux qui veulent et une belle et grande image où qu’ils soient !

La gamme de vidéoprojecteurs Philips Screeneo